Partager sur

La déontologie merlane


Responsabilité Sociale et Environnementale de l’Entreprise 

Déclaration d’engagement CHARTE GLOBAL COMPACT

La société merlane soutient les dix principes de « Global Compact », le Pacte Mondial des Nations Unies concernant les droits de l’homme, les droits du travail, la protection de l’environnement et la lutte contre la corruption. Elle exprime ainsi sa volonté de faire progresser ces principes dans son domaine d’influence et s’engage à les intégrer dans sa stratégie, sa culture commerciale et ses modes opératoires. Dans une logique de responsabilité et de transparence, la société merlane rend publics les résultats de ses actions en faveur de la bonne application des dix principes du Pacte Mondial dans son rapport annuel « Communication sur le Progrès ».

Téléchargez le rapport merlane Communication On Progress 2013


Mandat et mission

Relativité des actions et des résultats concernant le conseil en management

Le conseiller a pour vocation d’aider les entreprises à développer leurs performances par le levier des Ressources Humaines. Agissant en conscience et sachant que les méthodes et outils en matière de Ressources Humaines ne conduisent jamais à des certitudes absolues ou définitives, il s’applique à rechercher la meilleure adéquation entre son intervention et le besoin de l’Entreprise cliente.


Professionnalisme

Garantie de moyens, de compétence et de professionnalisme

Le conseiller en management n’a recours qu’à des techniques et outils éprouvés qu’il maîtrise et développe. Il engage sa responsabilité de professionnel mais ne peut s’engager juridiquement sur une obligation de résultat. Le conseiller refuse toute mission qui n’entre pas dans son domaine de compétence ou excède les moyens matériels dont il dispose.

Chaque conseiller doit présenter toutes les qualités de formation, d’expérience et de moralité nécessaires pour mener à bien sa mission. Il s’applique à tenir à jour et à perfectionner ses connaissances par un effort permanent de formation professionnelle et de recherche.


Secret professionnel


Les dossiers et informations détenus par le conseiller dans l’exercice des ses fonctions sont protégés strictement par le secret professionnel comme cela est le cas dans les professions libérales contraintes à cette règle déontologique. Aucun élément d’information n’est transmis à des tiers sans accord préalable du client. Même en l’absence de toute demande expresse, le conseiller s’oblige à ne jamais révéler des informations qui pourraient être préjudiciables, soit à la situation présente ou future des personnes impliquées ou concernées par l’intervention, soit à la situation de l’entreprise cliente.

De même, le conseiller s’engage à garder secrète toute information concernant merlane, son fonctionnement interne, ses autres clients, et s’astreint au devoir de réserve.


Clarté de la mission


Le conseiller en management s’engage à n’accepter que des missions clairement définies avec les entreprises clientes. Dans tous les cas, une étude préalable du besoin donne lieu à la rédaction d’une proposition. Il permet de rassembler les informations indispensables pour guider de manière professionnelle le choix de l’entreprise dans sa décision de déclenchement et d’orientation de l’intervention. Mandaté par son client pour une mission précise, le conseiller s’en tient strictement à son rôle de conseil à l’égard de celui-ci. Il ne peut donc se substituer à la responsabilité du client, qui seul, prend les décisions et engage les actions liées à l’intervention.


Rémunération et moralité


Le conseiller n’accepte de rémunération que des entreprises qui sont des entreprises clientes de merlane et jamais de la part d’individus ou pour toute raison non prévue dans le contrat de collaboration. Il s’interdit toute pratique faisant intervenir des pressions ou manoeuvres financières, morales, politiques, destinées à obtenir un marché. Il n’entreprend une mission qu’après avoir clairement établi par écrit, les conditions financières de son intervention chez le client.

Dans le cas du départ de merlane tout conseiller est couvert par une clause de non concurrence de 3 ans concernant les clients de la Société.


Droits de l’homme


Conscient de la gravité de son rôle et de l’importance de sa contribution à l’efficacité de l’entreprise cliente ainsi qu’au développement personnel et professionnel des ressources humaines qui la composent, le conseiller en management s’engage à respecter scrupuleusement le présent code déontologique lors de l’ensemble des missions qui lui sont confiées. Plus généralement, il exerce sa profession dans le respect des droits fondamentaux de la personne tels qu’ils sont inscrits dans la « Déclaration Universelle des droits de l’Homme ». Il se conforme à la législation en vigueur dans le ou les pays dans lesquels il est amené à intervenir ainsi qu’aux règles internes de l’entreprise cliente.

Envoyer à un ami

Sélectionnez les destinataires

Séparer les adresses par des points-virgules

Votre message

* champs obligatoires
Conformément à la loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de modification et de suppression des données qui vous concernent.
* Champs obligatoires